Compteurs Linky et Gazpar : que peut-on en dire ?

ERDF et GRDF exercent une certaine pression sur les communes, incitant celles-ci à l’installation de nouveaux compteurs dits “intelligents” et “communicants” (courriers reçus en mairie le 27 février pour l’ERDF et le 18 février pour GRDF).

Elu(e)s, respectueux(euses) de la santé publique et du bien-être de tous(tes), nous nous interrogeons sur ces nouvelles technologies et décisions à prendre en ce qui concerne l’implantation de ces compteurs à gaz et électricité qui semblerait vouloir nous être peu ou prou imposée.

Linky et Gazpar : des compteurs intelligents ?Ce qu’il nous faut savoir

Le compteur est la propriété des collectivités concédantes

Propriétaire des compteurs électriques, la commune a le droit et le devoir de se positionner face à ces sujets et d’informer ses administrés afin de les associer à une décision qui nous concerne toutes et tous.

La Commission de Régulation de l’Energie

La Commission de Régulation de l’Energie a  publié le bilan des expérimentations concernant les compteurs électriques : “Dossier-évaluation Linky”.

Les principaux points soulevés sont :

Amélioration de l’information du consommateur

Cependant, deux éléments ont attiré la vigilance de la CRE :

  1. L’émission de factures mensuelles sur données réelles n’est actuellement pas possible, car le système d’information client d’ERDF n’est pas encore à niveau ;
  2. La visibilité de l’afficheur du compteur est limitée, ce qui oblige à avoir recours à une source lumineuse complémentaire pour pouvoir le lire.

Les coupures de l’alimentation électrique dues à l’interrupteur intégré au compteur

L’essentiel des causes de ces coupures provient d’un réglage de disjoncteur du tableau électrique supérieur à la puissance souscrite. Il s’agit, donc, d’utilisateurs dont la puissance souscrite était différente de celle réglée sur le disjoncteur et qui bénéficiaient indument d’une puissance de coupure plus élevée que celle contractualisée. 
Les usagers concernés ont dû demander une augmentation de puissance, ce qui leur a occasionné un coût pour le paiement :

  1. De la prestation d’augmentation de puissance réalisée par ERDF ;
  2. D’un abonnement plus élevé.

Les données relatives au prix de vente étant à la main des fournisseurs, l’accès du consommateur à ces données leur incombe

En particulier, le coût d’un afficheur spécifique (entre 20 et 50 euros), auquel il faut ajouter le coût du module radio (5 à 10 euros), et sa durée de vie limitée réduisent son intérêt pour des consommateurs à faible consommation. Aussi, les fournisseurs pourraient transmettre les données sur d’autres supports qu’un afficheur spécifique (écran d’ordinateurs, de télévision, Smartphones, etc.), au choix du consommateur, ce qui permettrait d’en limiter le coût.

Comme vous pouvez le constater, l’implantation de ces nouveaux compteurs peut engendrer un surcoût de votre abonnement.

Ce que nous pouvons dire de plus

Soucieux de la santé publique, nous nous interrogeons sur la prolifération des ondes électromagnétiques que nous subissons déjà et qui seront accrues par ces nouveaux compteurs :  la collecte des données de consommation est transmise par le Linky à proximité de votre quartier, et utilisera le réseau des antennes-relais de téléphonie mobile, produisant un maillage d’ondes électromagnétiques encore plus dense !

Or, les compagnies d’assurance mondiales se sont toutes désengagées vis-à-vis des risques liés à l’exposition aux champs électromagnétiques. Aucun citoyen n’est donc couvert par son assurance responsabilité civile pour la détérioration matérielle et sanitaire liée à ces champs électromagnétiques.

Toute démocratie exige la liberté de choix de tous les habitants

Nos compteurs fonctionnent et nous ne voyons pas l’utilité de les changer sauf à répondre à une demande de l’offre d’ Erdf et de Grdf.

Parce que nous pouvons nous opposer en tant qu’élu-e-s à ces injonctions, respectueux du mandat que vous nous avez confié, nous tenions à vous faire part de nos interrogations sur ce sujet.

L’équipe municipale

Pour plus d’informations sur Linky et Gazpar :

Robin des toits
Commission de Régulation de l’Energie

Association Pour Rassembler Informer et Agir sur les Risques liés aux Technologies Electromagnétiques

Centre de Recherche et d’Information Indépendant sur les Rayonnements Electromagnétiques