Cérémonie des vœux pour 2018

Mme la Maire remercie pour leur présence, les habitant.e.s, les élu.e.s, les représentants de la gendarmerie et du SDIS, salue la présence de Mr Loot – Assistant à maitre d’ouvrage de la commune, Mme Cloup, architecte paysagiste (Maitre d’œuvre travaux Entrée Nord et cimetière), excuse les élu.e.s de la communauté des communes en réunion pour décider du lieu d’implantation du futur lycée de l’entre deux mers et les Conseillers départementaux également en réunion des maires du canton.

Elle souhaite la bienvenue à la trentaine de nouveaux habitants.

« 2017 fut une année difficile.  Les modifications dues, entre autres, à la loi NOTRe : modification des périmètres des communautés des communes et de la Région, redistribution des compétences des collectivités… obligent les élu.e.s mais aussi tous les services administratifs à s’adapter vite, à délibérer, puis re-délibérer, souvent en urgence, sur des sujets qui ont et auront un impact sur la vie communale. A croire que notre gouvernement cherche à nous fatiguer, nous écœurer, nous épuiser, nous soumettre, nous empêcher de prendre le temps de réfléchir… Mais nous ne lâcherons rien ! Pas de morosité ! Un seul mot : résistance !

La preuve, les réalisations de cette année : des projets qui nous tiennent à cœur pour un monde réel que nous voulons empreint de solidarité et de proximité avec les habitants. »

« Je tiens à remercier tous ceux et toutes celles qui nous remercient, par des messages en mairie ou tout simplement lors de rencontres. Ils et elles nous encouragent à continuer.

Une bonne nouvelle : nos vœux de 2017 se sont réalisés !

Il s’agissait de l’aménagement paysager et de la sécurisation de l’entrée nord du village et de la montée en haut débit du réseau internet. »

Mme la Maire remercie l’ensemble du personnel communal pour son investissement au service de tous.

Les 2 employés techniques entretiennent : 27 km de voirie, 25 km de réseau d’eau, les espaces verts, installent et réparent les compteurs d’eau, entretiennent les 2 stations d’épuration (ce sont eux qui nettoient les grilles qui retiennent tout ce qui ne devrait pas y être jeté… pensez-y !).

Ils et elles réparent et nettoient (2 employées pour le ménage) tous les bâtiments communaux : mairie, école, cantine, bibliomédia, atelier technique, petit local du bourg, véhicules.

Elle n’oublie pas la bibliothécaire, les 2 secrétaires de mairie, la responsable de l’agence postale.

Elle présente ensuite les projets pour 2018 qui se réaliseront sous réserve de faisabilité financière et du vote du budget :

  • 2eme phase des travaux du cimetière
  • réhabilitation des 2 logements communaux
  • suite du plan pluri-annuel de réfection de la voirie dont sécurisation du virage des Faures
  • lancement du projet de la salle culturelle (projet entamé sous l’ancien mandat en 2012)
  • lancement des travaux de protection du porche de l’église St Martin

Logements :

«La Gironde a accueilli 100 000 nouveaux habitants en 5 ans et ce flux ne va pas s’arrêter. Il faut donc une politique du logement qui tient compte des besoins qui en découlent.

En France ce sont près de 2 millions de familles qui attendent l’attribution d’un logement. Avec une coupe de 1,5 milliard d’euros dans le budget des organismes HLM, ce sont 58000 logements qui ne pourront pas être construits en 2018. Avec la suppression du prêt à taux zéro dans les zones dites « non tendues » (ce qui est le cas de Haux), comment nos jeunes peuvent-ils accéder à la propriété et rester sur notre commune ?

Le seul marché privé de la location ne peut pas répondre à ces besoins car la spéculation y fait exploser le coût des loyers.

 La commune de Haux propose 2 réponses sur 2 sites :

  • Le terrain privé du bas de l’ancien bourg : projet « quartier campagnard »
  • Le terrain communal au «nouveau bourg » près de l’école :

Projet en « habitat participatif » en partenariat avec le COL(Comité Ouvrier du Logement) . Les plus anciens se souviendront peut-être que cet organisme fut à l’origine des « maisons castor », dispositif qui a permis à des milliers de familles ouvrières de se loger à moindre coût). »

Rythmes scolaires :

Mme la Maire regrette que l’Etat ne prenne pas ses responsabilités en décidant une bonne fois pour toute du « bon » rythme scolaire. En laissant le choix aux communes de déroger à la règle des 4 jours ½, il crée des disparités sur un même territoire (selon les communes), disparité également dans l’accès aux activités périscolaires. A ce jour les 3 communes membres du RPI n’ont pas encore pris de décision.

Exonération de la Taxe d’habitation :

« Individuellement nous nous réjouissons de la baisse du montant de cette taxe mais en tant qu’élu.e.s, nous savons que face à une recette supprimée ou une compétence ajoutée, l’Etat ne compense jamais, à la hauteur où il le devrait, les pertes ou les coûts nouveaux. Le gouvernement s’engage dans la voie la plus éloignée qui soit des élus de proximité et veut faire vivre une cure d’austérité à toutes les collectivités.

Sait-il combien les politiques publiques locales, toujours gérées à budget équilibré, sont indispensables pour le quotidien de nos concitoyens ? Le travail, souvent bénévole, des élus locaux contribue tous les jours à faire vivre la démocratie de proximité. »

Vie associative :

Mme la maire remercie tous les bénévoles qui font vivre les associations : ACCA, Amicale des parents d’élèves du RPI, Le Lien, l’association de Sauvegarde de l’Eglise, la troupe de théâtre les Z’arpions, Flamenco y Olé, la Pétanque Hauxoise et le Comité des fêtes. Elle informe que ce dernier est mis en sommeil faute de « combattants ». Elle remercie au nom de la commune tous ceux et celles qui l’ont fait vivre jusqu’à ce jour en particulier en organisant l’Omelette Géante, institution hauxoise. Elle remercie également Virginie Rambaud – présidente – d’avoir fait le choix de mettre cette association en sommeil plutôt que de la dissoudre. Cela permettra aux futurs bénévoles de ne pas repartir à zéro en terme financier et matériel.

Etat civil :

Cette année 2017 aura vu la disparition de plusieurs d’entre nous, la commune a une pensée chaleureuse pour leurs proches.

Plus réjouissant, 2017 aura vu 11 naissances, 4 mariages et 1 PACS.

Les vœux pour 2018 :

Pour la commune :

  • Le démarrage des projets d’habitats et de la salle culturelle
  • La fin du conflit concernant l’achat d’eau en gros
  • Un conseil municipal apaisé où chaque élu.e assume son mandat au service de la collectivité même si il n’y a pas toujours unanimité.

« Je vous souhaite à tous et toutes une très belle année 2018, qu’elle vous apporte plein de satisfactions, de grandes joies, de petits bonheurs… ainsi qu’à vos proches.

 

L’équipe municipale vous donne RDV le samedi 10 mars de 10h30 à 12h30, pour un compte-rendu de mi-mandat et les projets pour la suite. »

 

Nathalie Aubin, Maire

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour.

Abonnez-vous à notre lettre d'information

You have Successfully Subscribed!